CARTE PORTE-BONHEUR

(création personnelle)
Ce modèle simple nécessite peu de matériel et permet de travailler la technique "en blanc".

Traçage :
Maintenir une feuille de papier pergamano ordinaire sur le modèle à l'aide de petits morceaux d'adhésif double face pour faire ce tracé convenablement.
Décalquer le modèle de carte à l'aide d'une plume fine et d'une encre blanche.
Pour un beau résultat, le tracé doit être le plus fin possible (il est inutile de tracer les points de perforation à l'encre).

Perforage :
Perforer légèrement à l'aide de l'outil 4 pointes en enfonçant à peine les aiguilles sur un tapis fin. Il s'agit simplement de marquer les emplacements des différentes perforations (avant d'être gêné par le ciselage ou que le papier ne soit déformé).

Ciselage:
Ciseler, sur l'envers du travail et en suivant l'image, les fleurs et les petits ronds de la bordure.

Piquetage :
Piqueter les lettres à l'aide de l'outil 1 pointe sur l'envers, en plaçant sous le travail un carton dur.

Perforage :
Approfondir les perforations avant la découpe des croix. Pour cela, utiliser alors le tapis de perforage plus épais, afin d'enfoncer l'outil jusqu'au bout.

Découpage :
A l'aide des ciseaux spéciaux, à bouts recourbés et très fins, découper la bordure et ouvrir les croix.

Finitions :
Il ne reste plus qu'à plier la carte et à y placer un encart de couleur (un vélum vert doré fait ressortir le travail en blanc et les perforations) et quelques bandes de stickers pour maintenir la carte sur l'encart.
Cet encart peut être simplement collé (mais attention il faut utiliser une colle en bombe qui ne tache pas le papier parchemin) ou cousu sur le côté avec un fil doré.